Festival terre de lecture à Missé

Share Button

L’école du Thouet sur deux fronts

Le temps s’accélère, tout d’un coup. Invités à peindre autour du moulin de Missé par la bibliothèque communale et sa responsable, Claudine MAROT, dans le cadre du festival Terre de lecture, les habitués de l’école du Thouet ont laissé libre cours à leur talent. « Puisque le thème de cette année tourne autour de la ruralité et du paysage, et que certaines de leurs œuvres sont exposées dans la bibliothèque jusqu’au 20 octobre, j’ai eu l’idée de les solliciter pour la journée », explique Claudine MAROT. Une invitation qu’ils n’ont pas hésité à accepter, en venant peindre plusieurs tableaux sur la journée de samedi dernier.

Deux toiles à gagner

Pourtant, les artistes thouarsais s’apprêtent à vivre une semaine bien chargée, en assurant les préparatifs du 64e salon international de l’école du Thouet dès ce mardi. « C’est sûr que le rythme est un peu intense, affirme Jacque Eon, Vice-Président. Mais il fallait venir à Missé pour se retrouver ».

Après le plaisir, les efforts. Tout doit être prêt pour dimanche prochain, 11h, pour le vernissage et l’ouverture du Salon pour deux semaines, jusqu’au 21 octobre. Ce qui veut dire tout installer, assurer les dernières retouches, présélectionner les tableaux et les ranger par catégories,…

« Cela demande beaucoup de travail, car l’exposition occupe de l’espace » précise Claude JAMIN, le Président de l’école du Thouet. Mais le jeu en vaut la chandelle, car l’offre artistique est riche et variée. « Bien que la plupart des tableaux sont faits par des peintres de la région, nous avons le plaisir d’accueillir des Allemands, cette année. Et comme d’habitude, nous aurons deux invités d’honneur. Il s’agit de la peintre Dominique Eustache et du sculpteur Jean-Pierre DEFOIS », renchérit le président.

Comme d’habitude, les spectateurs pourront également jouer un rôle actif lors de ce Salon en votant pour l’œuvre qui les touche le plus. « Le lundi 22, on dépouillera les bulletins et on effectuera un tirage au sort pour faire gagner deux tableaux », prévient Claude JAMIN. L’un des deux chanceux repartira notamment avec une toile faite par le président lui-même.

Article NR du 02/10/2018

 

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress